Le Prix Chronos 2019 a récompensé Alexandre Chardin pour son ouvrage Le goût sucré de la peur. 68% sur les 2068 participants l’ont plébiscité, et 600 d’entre eux sont venus assister à la cérémonie de remise du Prix chronos.

Le prix littéraire intergénérationnel Chronos propose aux enfants de 10 à 12 ans ainsi qu’aux personnes âgées de lire cinq livres sélectionnés sur le thème de l’intergénération. Des rencontres sont organisées entre juniors et seniors afin d’échanger sur les lectures communes tout au long de l’année. La remise du prix à l’auteur gagnant a lieu pendant le salon du livre, où quelque 600 participants viennent assister à la cérémonie.

Les livres en lice pour le prix 2019 étaient les suivants :
Enquête au pays des galettes d’Elsa Devernois (Oskar Editeur)
La course impitoyable de Guillaume Guéraud (Thierry Magnier)
La petite femme du Père Noël de kochka (Oskar Editeur)
Le goût sucré de la peur d’Alexandre Chardin (Editions Magnard Jeunesse)
Menaces sur la ville « Rue des tempêtes » volume 1 de Fanny Gordon (Editions Slalom)

En 2018, cette prestation de Pro Senectute Suisse avait permis à 2212 lecteurs âgés de 10 à 92 ans de s’inscrire et de voter pour leur livre favori. Le jury avait alors choisi non pas un, mais deux lauréats : Manon Fargetton pour Robin à la dernière seconde (Rageot) dans la catégorie juniors et Hubert Ben Kemoun pour Joyeuses Pâques et bon Noël (Thierry Magnier).

Plus d’informations sur www.prixchronos.ch/fr