La scène philo du salon du livre de Genève

Non, la philosophie ne rime pas seulement avec Platon ou Aristote, la preuve avec la scène philo qui vous invite à réfléchir et à échanger avec des auteurs, des philosophes contemporains ou des chercheurs afin de mieux comprendre le monde qui vous entoure.

Bruno Lemaître, Lorenzo Tomasin, Amanda Castillo, Michel Porret, Hadrien Buclin, Barbara Polla, Fabienne Jacob, Lydie Salvayre, Cécile Hennion, Bachar Alkazaz, Virginia Markus… Les invités se dévoilent au fur et à mesure, tout comme les grands thèmes qui alimenteront de passionnants débats. « De la société à l’épreuve des narcissiques », « les intellectuels de gauche », « l’empreinte digitale: culture humaniste et technologie », « comment réenchanter le travail ? », « Femmes et littérature » ou « désobéir pour l’écologie »…
Allez, on va se creuser les méninges !

Programme de la scène philo

Toutes les rencontres sont suivies de dédicaces.

Le programmateur, Matthieu Mégevand

Derrière chacun de ces espaces qui accueillent des rencontres et des lectures (forcément) captivantes se cache un être humain que vous ne connaissez pas encore… Une personne passionnée de littérature d’ici ou d’ailleurs qui se plie en quatre et ne craint pas de (beaucoup) solliciter les maisons d’édition pour que vous puissiez rencontrer vos auteurs favoris chaque année : le programmateur.

La scène philo du salon du livre de Genève

Activité : Editeur et écrivain
Parutions : La bonne vie (Flammarion, 2018)
Responsable de la programmation de la scène philo

Le salon du livre de Genève, pour moi, c’est
Un moment d’échanges, de découvertes, de rencontres inédites, de jeux, et, depuis quelques années, de travail intense.

La scène philo et moi
Une plateforme formidable qui permet de faire découvrir au public les auteur.e.s, les livres et les débats du moment.

Mes intentions pour 2019
On parlera d’écologie, de justice sociale, de migrations, de féminisme, d’antispécisme, etc.

Un bon souvenir du salon du livre
La rencontre avec Jacques Dubochet, superstar après son Nobel, arrivé en sandale sur la scène devant 150 personnes.

(©)Sébastien Agnetti